Etre humain souverain donc libre:

    • Avatar photoIsmail Skhan
      Modérateur
      # il y a 1 année et 5 mois

      Extrait et première partie du Guide de l’Être Souverain traduit de l’anglais par Sylvie Buisson…
      Préambule: Il est impératif de découvrir l’UCC et son fameux code maritime qui régit absolument tout sur notre planète, à l’insu des peuples.
      Par ce code, nous sommes considérés comme des marchandises, des valeurs dès notre naissance… En 2008 s’est tenu un procès à l’initiative d’avocats qui gagnèrent et de qui nous provient l’oppt et les marches à suivre afin de ne plus être un esclave, une marchandise et de récupérer intrinsèquement sa souveraineté et donc sa liberté en qualité d’âme incarnée et de droit divin inaliénable… On peut trouver de nombreux documents et vidéos à ce sujet en tapant des mots-clefs type: “Homme de Paille”, “La fraude du nom légal”, “Etre humain souverain”…
      Ismail

      Introduction du Guide de l’Être souverain:

      Saviez-­vous que pratiquement tous les gouvernements du monde opèrent dans un
      état de faillite ?
      Saviez-­vous également que la plupart des gouvernements du monde sont des
      sociétés enregistrées au Registre du Commerce et qu’ils font du commerce pour le
      profit ?
      Aucune monnaie en circulation aujourd’hui (y compris le dollar américain et l’euro)
      n’est indexée sur une valeur quelconque et ne vaut donc que le papier sur lequel
      elle est imprimée.
      Savez­-vous qu’il n’en a pas toujours été ainsi ?
      Il fut un temps où vous pouviez aller à la banque et échanger vos Billets contre un
      montant égal en or ou en argent. (C’est de là que vient le nom, par exemple, de la
      Livre Sterling qui était autrefois liée à l’argent Sterling, en anglais Sterling silver).
      Saviez­-vous que toute monnaie qui est mise en circulation dans un pays est créée
      par emprunt du gouvernement ? Et comme il s’agit d’un prêt, des intérêts sont
      naturellement ajoutés au capital initial. Donc, si tout l’argent (les billets de dette)
      est crée par emprunt avec les intérêts en sus, comment pouvons­nous obtenir
      l’argent pour rembourser le prêt quand l’argent des intérêts n’existe même pas
      (parce qu’il n’a pas encore été créé) ? En fait, la seule façon de rembourser les
      intérêts est d’emprunter encore plus d’argent.
      Voyez-­vous comment cela mène à l’endettement perpétuel, aux saisies, à la faillite
      personnelle, à la récession, à la dépression, à la ruine et à la souffrance ? Ces
      facteurs font partie intégrante du système et ne peuvent être évités. Une petite
      recherche personnelle vous démontrera qu’en fait c’est de cette manière que
      fonctionne le système financier. N’est­on donc pas sidéré de constater que cela
      continue ? Comment peut­-on payer une dette avec une autre dette ? Un enfant
      pourrait tout à fait se rendre compte que les comptent ne s’équilibrent pas ! Il n’y
      aucune raison pour que cela perdure…
      Savez-­vous ce que les gouvernements utilisent comme nantissement pour
      obtenir ces prêts de la Réserve Fédérale, du FMI ou de la Banque Centrale
      Européenne ?
      Il ne reste aux gouvernements qu’une seule ressource à offrir comme nantissement
      et, ça, c’est NOUS, les hommes et les femmes vivant sur le territoire. Nous sommes
      réduits à l’état de Ressources Humaines pour acheter, vendre, faire de l’argent et
      payer les taxes. Nous sommes considérés comme des “marchandises”.
      Savez­vous que (dans la plupart des pays) les tribunaux opèrent sous la juridiction
      du Droit Maritime qui signifie littéralement “le droit de la mer” ou “droit
      marchand” ?
      Savez-­vous que des Statuts1 ne s’appliquent à vous que si vous y consentez ?
      Savez­-vous que “Comprenez­vous les accusations portées contre vous ?” signifie
      “Acceptez-­vous les accusations portées contre vous ?” Ceci signifie que si vous tentez de
      reconnaître ce que vous dit le juge, cela veut dire que vous lui donnez
      inconsciemment compétence sur vous ; et ceci n’est qu’un exemple parmi tant
      d’autres des ruses utilisées contre vous pour obtenir votre consentement.
      (N’oubliez pas : vous avez le droit d’être libre !)Êtes­vous conscients que ni les policiers, ni les avocats n’apprennent cela dans
      leurs écoles respectives ?
      Avertissement : les informations contenues ici ont uniquement un but éducatif et ne
      doivent pas être considérées comme un conseil juridique. Ce guide n’est nullement
      exhaustif et ne prétend pas être une autorité en la matière. Des recherches
      supplémentaires sont nécessaires et vivement conseillées. Des ressources et des liens
      vers plus d’informations sont donnés à la fin de l’ouvrage.

      • Ce sujet a été modifié le il y a 1 année et 5 mois par Avatar photoIsmail Skhan.
    • Avatar photoIsmail Skhan
      Modérateur
Vous lisez 1 fil de discussion

Répondre